DANNY STEVE
dannysteve8(at)gmail.com

(in progress)

To shape a landscape with all available plastic means and to feed it with pop culture and high culture, to transgress and question ancient knowledge, would be a way -albeit shortened- to qualify the work of Danny Steve. While boundaries between art, comics or urban practices are constantly under attack, while the time is favourable to mix forms and usages, Danny Steve’s work invites us to an unusual navigation swaving from infinitely small to infinitely large. Under this pseudonym, one can distinguish a team constantly renewed, which broadens the artist’s reflections and unfold every possible fields of relationships. Danny Steve’s work is awakened by curiosity for life sciences, hence instability and permanent movement.

Inventer un paysage par tous les moyens plastiques mis à disposition et le nourrir de cultures pop et savante, de transgressions et de remise en cause des partages anciens, tel serait un moyen – bien que raccourci – de qualifier l’œuvre de Danny Steve. Alors que les frontières entre l’art, la bande dessinée ou les pratiques urbaines ne cessent d’être battues en brèche, que l’époque est propice à la mixité des formes et des usages, l’œuvre de Danny Steve nous invite à une navigation hors normes oscillant de l’infiniment petit à l’infiniment grand. Sous les traits de ce pseudonyme, l’on peut distinguer une équipe sans cesse renouvelée qui vient prolonger les réflexions de l’artiste et ouvrir les champs possibles de dialogues. L’œuvre de Danny Steve est animée par une curiosité marquée par les sciences du vivant et par là même une forme d’instabilité, de mouvement permanent.
E. Fontaine